La frontière est souvent mince entre ces deux notions. Et la différence entre les deux concepts n’est pas toujours très bien perçue dans l’imaginaire populaire et dans l’esprit de monsieur tout-le-monde (ou madame tout-le-monde).

Nous vous proposons ici ces quelques lignes pour apporter un peu plus de précisions sur ces deux concepts et vous aider à mieux cerner la différence entre ces deux concepts. En outre, il n’est pas inutile de voir l’impact environnemental que pourraient avoir les produits bio.

Restez avec nous !!!

Les produits naturels

Comme l’indique le nom, les produits naturels sont des produits extraits de la nature. On en distingue de deux sortes ; les produits 100% naturels et produits d’origine naturelle

Les produits 100% naturels

Il s’agit des produits de la nature, pris tels qu’ils sont, sans les avoir fait subir des transformations chimiques.

Ce sont les produits de la nature à l’état brut, basic, non traités, n’ayant pas subis de traitement chimique.

Il peut s’agir des fruits et légumes, des plantes ou des matières naturelles telle que l’argile ou des extraits du règne végétal….

Il est important de souligner que ces produits peuvent avoir subis des transformations mécaniques. Ces produits peuvent aussi avoir fait l’objet de cultures bio ou d’une culture avec des pesticides.

Les produits d’origine naturelle

Ce sont ici des produits naturels ayant subis des transformations chimiques par différents procédés….

Il peut s’agir de la centrifugation, la distillation, l’extrusion, la filtration, l’extraction, la distillation….

En fait, il s’agit de produits naturels auxquels l’on aura fait subir des transformations chimiques par l’alcool éthylique ou d’autres solvants appropriés afin d’obtenir d’autres produits. En somme, les produits d’origine naturelle sont des produits naturels auxquels l’on n’a pas ajouté des agents chimiques…

Les produits bios

Les produits bios (entendu produits biologiques) sont des produits cultivés selon les règles de l’agriculture biologique, étant entendu que l’agriculture biologique est un système de production agricole qui exclut l’utilisation des produits chimiques (engrais et pesticides chimiques) ainsi que les OGM.

Les agriculteurs ont l’obligation de rechercher et d’utiliser d’autres méthodes de fertilisation du sol et de protection de la plante.

Les produits bios sont ainsi obtenus après un long processus obligeant les producteurs à se soumettre à des principes de respect de l’environnement.

C’est un processus aujourd’hui très encadré et qui aboutit à l’obtention d’un label bio sur l’emballage du produit.

En d’autres termes, dans la pratique, les produits bios portent tous un label bio obtenu à la suite d’un processus très contraignant avec un cahier de charge strict qui leur est imposé au profit du consommateur et de l’environnement.

Mais le bio ne se limite pas qu’à la production du produit, puisque, le transport, sa conservation et même sa fin de vie sont pris en compte et c’est bien tout cet ensemble qui permet au produit de porter le label bio….

À l’inverse, avec les produits naturels, rien ne permet vraiment de vérifier l’exactitude du produit, sa provenance, son mode de production. Un produit a beau avoir été estampillé naturel, est-il pour autant naturel ? Qu’est-ce qui permet aux consommateurs de vérifier cette affirmation ? En gros, rien.

Les produits naturels ne respectent pas de cahiers de charge à eux imposés comme dans le cas des produits labellisés ‘’bio’’. Nous sommes donc obligés de croire le fabricant juste sur la base de sa déclaration selon laquelle son produit est naturel.

À vrai dire, aucun organisme ne contrôle l’utilisation du terme ‘’naturel’’ qui semble plus relever d’une exploitation marketing juste destinée à faire vendre le produit, sans vraiment permettre aux consommateurs de vérifier l’exactitude de la mention.

Pour autant, les produits ‘’naturels’’ ne sont pas si mauvais que cela…. Et certains produits non labellisés ne manquent pourtant pas d’être biologiques.

En effet, la labellisation à un coût qui n’est pas vraiment donné à toutes les entreprises et certains acteurs produisent bien des produits bios mais qui ne portent aucun label et qui sont tout aussi bon que les produits labellisés…. Le plus astucieux serait donc de faire son choix sur la base de la confiance, sur la base d’un ‘’feeling’’ personnel, un sentiment personnelle de confiance vis-à-vis du produit ou de son fabricant et selon la façon dont le produit s’intègre dans votre mode de vie.

Comment distinguer le Naturel du Bio ?

À ce jour, deux éléments principaux, pourraient vous aider à vous en sortir. Il s’agir d’une part, du label porté par le produit et d’autre part des mentions INCI.

S’agissant du Label, il en existe beaucoup et de bons, comme par exemple, AB et Bio Europe, Bio Cohérence, Bio Partenaire, Déméter , Nature & Progrès, Fair Trade, Max Havelar, dans le domaine du cosmétique, on peut citer les labels ECOCERT, cosmébio, Slow cosmétique….

Les produits portants ces labels sont fabriqués à partir de produits naturels, issus de l’agriculture biologique, étant par cela même des produits biologiques.

Les labels garantissent le caractère bio des produits. Mais rappelons-nous, certains produits bio, ne sont pas forcément labellisés, compte tenu du coût d’obtention des labels. Pour ceux-là, vous pouvez par exemple utiliser la carte de la lecture de la liste des ingrédients….

Pour le domaine du cosmétique, il s’agit de la liste INCI.

INCI est un sigle anglais pour International Nomenclature for Cosmetic Ingredients, ou, en français, la nomenclature internationale des ingrédients cosmétiques.

Cette liste affiche sur l’emballage, en langue française ou latine, la liste des ingrédients contenus dans le produit.

L’énumération est faite par ordre décroissant, de l’élément le plus présent au moins présent et lorsque les composés sont inférieurs à 1%, ils sont placés n’importe où.

Impact environnemental des produits bios

La nécessité actuelle de la préservation de la nature nous impose de respecter certaines normes.

Par le mécanisme des labels apposés sur les produits, nous nous donnons les moyens de préserver notre environnement et notre santé.

En effet, on ne se rend pas toujours compte mais la grande majorité des produits que nous utilisons a un impact sur notre santé et notre environnement.

Certaines études ont réalisé qu’au moins un huitième des produits utilisés en cosmétique étaient chimiques et présentaient des risques pour la santé humaine. N’oublions pas aussi que parmi les ingrédients intervenant dans la composition des produits, les ingrédients synthétiques relèvent de la pétrochimie ou de la chimie lourde et leur production nécessite une forte dépense énergétique pour la planète sans oublier qu’ils induisent un gaspillage énorme de ressources.

Face à cela, les produits biologiques sont une alternative efficace pour la préservation de l’environnement.

Dans leur production, leur transport et leur fin de vie, ils incluent des principes de respect de l’environnement, avec des produits ne contenant aucune trace d’ingrédients toxiques.

Dans une perspective environnementale et dans un souci de santé, vous devriez limiter vos consommations aux produits biologiques. Non seulement, vous préservez votre santé mais aussi vous protégez la planète…. Ce qui n’est pas rien.